Pied de la lettre

01 juin 2018

Concernant les textes bibliques, que ce soit au catéchisme ou pendant des études bibliques, le maître mot est « interprétation ». Expliquer les morts et les massacres devient possible grâce à ce processus. Pourtant, des textes existent pour lesquels aucune interprétation ne semble nécessaire.

Concernant les textes bibliques, que ce soit au catéchisme ou pendant des études bibliques, le maître mot est « interprétation ». Expliquer les morts et les massacres devient possible grâce à ce processus. Pourtant, des textes existent pour lesquels aucune interprétation ne semble nécessaire. Ainsi, certains Psaumes comme « Le Seigneur est mon berger, je ne manquerai de rien… » sont récités sans mise en perspective. Sans doute la proximité avec Dieu est-elle ainsi renforcée. Pourtant, d’aucu...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Frédéric GENTY,
journal Paroles protestantes – Paris

Commentaires